Classe
Création littéraire

La fin des classes

Le soleil brillait ce matin-là

C’était un matin scolaire de juin comme les autres. Déjà, on sentait l’été approcher à grands pas. Les rayons solaires réchauffaient le pavé menant à sa classe de cinquième secondaire. Les mèches de sa chevelure rousse chatoyaient sous le soleil. Cette journée avait bien commencé aux petites aurores et à l’odeur de café fraîchement moulu. Martine allait bientôt laisser dernière elle une troisième année d’enseignement des mathématiques. Elle adorait son travail. Les adolescents lui insufflaient une énergie renouvelée tous les ans. Son local de classe se trouvait au troisième étage d’une vieille polyvalente de la banlieue de Montréal.

Photo : Pixabay

La leçon

Elle marchait d’un pas sûr vers celui-ci. Les leçons de cette semaine lui trottaient dans la tête. Elle continuait son chemin vers sa classe. Il était encore très tôt, elle souhaitait arriver à l’avance pour revoir la matière la plus importante à réviser pour ses élèves. En s’approchant de plus en plus, elle entendit une sorte de léger vrombissement. « Tiens, c’est étrange », se dit-elle. Elle était encore perdue dans ses pensées lorsqu’elle ouvrit sa porte. Des milliers d’insectes s’étaient tapis aux murs de sa classe, vibrant sur leur propre rythme. Sur le coup, elle avait crié. Les taches noires qui recouvraient ses murs continuaient à se tortiller de tous bords tous côtés comme si de rien n’était. Quelques bestioles s’étaient mises à sortir de la pièce, s’échappant ainsi de leur piège fortuit.

La scène étonnait cette enseignante. Elle se disait que des insectes avaient dû s’introduire dans le système de ventilation pour pondre leurs œufs. Cette surprise n’était réservée que pour elle.

You may also like...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *