Montréal, la nuit
Création littéraire

Montréal, la nuit : histoire vraie

Cette anecdote a fort probablement eu lieu dans les années 70 à Montréal. Son protagoniste devait avoir les cheveux mi-longs comme c’était la mode à l’époque.

C’était un soir d’été, il était très tard et il faisait très chaud et humide. Marc se promenait nu dans son vieil appartement non climatisé d’un quartier pauvre de Montréal. Il était allé se chercher un verre de lait froid dans la cuisine quand un homme ensanglanté apparut devant sa fenêtre.

Montréal, la nuit
Photo : Pixabay

« Aidez-moi, aidez-moi! », répétait-il en criant. Paniqué, l’homme aux cheveux châtains paraissait dans la vingtaine. Il portait un t-shirt blanc avec le logo de l’Expo 67 de Montréal. Ce dernier était visiblement taché de sang. Marc, sous le choc, était bouche bée. De grosses gouttes de sang filaient encore sur son visage. Le voyant désemparé, déconcerté, dépeigné, l’homme continua sur son chemin en prenant la poudre d’escampette.

Toujours ébranlé, Marc se demanda pendant de longues minutes ce qui venait de se passer. L’homme avait-il commis un crime irréparable ? Était-il recherché de la police de Montréal ?

Il alla se mettre au lit et il ne le sut jamais.

You may also like...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *