Création littéraire

Mia

En décembre dernier, j’ai adopté un mammifère félin que j’ai nommé Mia. Cette petite femelle grise est dotée d’un pelage soyeux taché de brun et de beige. Mia est mon animal préféré, car c’est mon premier chat. C’est le chaton que je trouvais le plus mignon de la portée. Son menton a la particularité d’être divisé en deux couleurs, gris et beige, en plein milieu. On dirait qu’elle a toujours un sourire accroché aux lèvres.

Elle miaule peu pour une chatte, mais elle ronronne beaucoup. Elle me rappelle la Fille au chat (1875), ce fameux Renoir, car elle aime se blottir contre nous. Parce que je travaille de la maison, elle me suit toute la journée. Ses croissants de lune du petit matin se transforment en billes noires et ambrées dès midi.

Les chats restent des chatons au moins jusqu’à l’âge de huit mois. Mia est comme un enfant de deux ans qui veut jouer quotidiennement. Je souris quand elle chasse sa souris. Bien que la plupart du temps elle soit affectueuse, elle peut être turbulente. Elle a cassé mes écouteurs et mon imprimante en sautant dessus lorsque j’imprimais des documents. Elle nous a volé des objets, tels que de la monnaie ou des fruits. Je n’ai toujours pas retrouvé l’avocat qu’elle a confondu avec une balle. Il doit être en train de pourrir dans un coin de mon appartement.

Parfois, elle m’énerve lorsqu’elle me mord plusieurs fois par jour au même endroit sur mon bras. Je l’aime malgré tout. C’est la petite boule de poils qui nous accueille à notre retour à la maison. Celle qui se met au travers de la porte afin d’essayer de m’empêcher de sortir. Intrépide, elle saisit chaque occasion pour partir en fusée dans le corridor de l’immeuble. Toutefois, elle a toujours une peur bleue des chiens, même ceux qui sont plus petits qu’elle !

Mia

Crédit photo : Alexandra Tremblay

Note : Ce texte sur ma chatte aux yeux jaunes a été rédigé dans le cadre du cours Stylistique et rédaction donné à l’Université de Montréal durant l’hiver 2016.

Crédit de l’image de couverture : Les Grands Peintres

You may also like...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *